Le palais Ioussoupov

Saint-Pétersbourg

Type: 
Musées
Durée: 
2h
Heures d'ouverture: 
Le palais est ouvert tous les jours de 11h à 17h
Ce prix comprend: 
Entrée sans attente, Guide diplomé francophone
à partir de 40€ par personne

En 1830, le prince N.Ioussoupov acheta une maison de 2 étages située au numéro 94 du quai Moika et la fit entièrement reconstruire (1830-1836) par l’architecte A. Mikhailov. L’intérieur du palais est d’une grande valeur architecturale et artistique, surtout la superbe salle aux colonnes blanches, la salle de bal, la grande rotonde et le salon rouge dont les murs étaient revêtus de faux marbre. Les artistes les plus célèbres se produisaient au théâtre du palais et c’est là qu’en 1836 fut présenté pour la première fois le premier acte de l’opéra? la vie pour le tsar? de Glinka, qui était lui même parmi les interprêtes.

C’est au sous- sol de ce palais qu’en Décembre 1916 un groupe de conjurés réunissant le prince Ioussoupov, le grand duc Dimitri Pavlovitch, le député d’extrême droite Pourichkevitch, le lieutenant Soukhotine et le médecin Lazarev, assassinèrent Raspoutine dans l’espoir de sauver l’honneur de trône. Grigori Novykh dit ? Raspoutine? (le débauché), exercait par son magnétisme une influence totale sur le tsar et la tsarine qui étaient convaincus que ses prières pouvaient sauver leur fils, le tsarevitch Alexis, malade d’hémophilie. L’aventurier et ses acolytes étaient devenus assez puissants pour nommer ou destituer des ministres, gouverneurs, commandants, modifier des opérations militaires et influencer la politique Russe. La chose n’était guère facile car Raspoutine était constamment protègé par 24 policiers. Ioussoupov l’invita chez lui et lui fit servir des patisseries et du vin qui avaient été copieusement empoisonnés. Mais le poison ne fit pas d’effet? Ce n’est qu’aux coups de pistolet tirés par le prince et les autres conjurés que Raspoutine succomba finalement. Le complot et l’assassinat de Raspoutine ont été reconstitués au rez de chaussée et au sous- sol du palais avec des statues de cire.